Contactez-nous au  04 66 26 41 13

Fax au 04 66 38 98 19

du lundi au vendredi de 7h30 à 17h00 non stop

Comment protéger vos équipes ?

Chutes de hauteurs : Les Conséquences, Vos Obligations, Les Solutions
Prise de risques au travail... Jusqu'à quand ?
Les Conséquences, Vos Obligations, Les Solutions
 
 
"La chute de hauteur constitue la seconde cause d'accidents mortels après ceux de la circulation"
 
Chaque année, plus de 10% des accidents du travail sont dus aux chutes de hauteur. Elles représentent la 3ème cause d’accidents du travail avec ou sans incapacité permanente (selon la classification SEAT utilisée par la CNAMTS depuis 2013) et la 2ème cause de décès. Les chutes de hauteur représente aussi la 2ème source de journées de travail perdues par incapacité temporaire.
 
Le risque de chute est caractérisé par un taux de gravité élevé. Il est présent lors de travaux et accès en hauteur (chute en périphérie, chute au travers des matériaux...) ou travaux à proximité de dénivellation (puits, tranchée...).

La prise de conscience du danger et de la gravité des effets de la chute est en fonction des situations de travail et de la hauteur.

Une hauteur de chute de plusieurs mètres a des conséquences importantes ; la gravité est donc connue des intervenants. En revanche la chute de faible hauteur n’induit pas la même perception du risque, bien que ses conséquences puissent être très graves.

Les situations dangereuses exposant les personnes au risque de chute sont par nature très diverses, elles concernent donc tous les secteurs d'activités.

 

Vos Obligations :

La réglementation ne donnant pas de définition du travail en hauteur, c'est au chef d'établissement, responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés, de rechercher l'existence d'un risque de chute en hauteur en procédant à une évaluation exhaustive des risques.

 

Pour assurer la sécurité et protéger les personnes qui effectuent des interventions en hauteur, le chef d'établissement doit décliner la démarche de prévention dans l'ordre suivant :

  • concevoir un lieu de travail sécurisé,
  • tiliser les installations existantes si elles sont adaptées modifier le lieu de travail de façon pérenne pour travailler en sécurité
  • mettre à disposition des équipements de travail appropriés

En outre il doit :

  • former le personnel à l’utilisation des installations et équipements
  • informer le personnel sur les consignes de sécurité à respecter lors de l’accès en hauteur
  • s’assurer de l’adéquation des moyens et de leur conformité aux règles techniques applicables

Lorsque les travaux ne sont pas effectués par le personnel de l’entreprise, il convient de formaliser les mesures de prévention envisagées par la mise en place d’un plan de prévention.
Si les intervenants en hauteurs sont effectuées par une entreprise extérieure, l’entreprise utilisatrice coordonne les mesures de prévention de tous les intervenants. Un plan de prévention devra être systématiquement formalisé quelle que soit la durée des travaux.

 

Source : INRS, OPPBTP, Assurance Maladie

 

Les Solutions :

 

> Postes de travail et Moyens d’accès sécurisés temporaires...

 

 
Travail à l’échelle & escabeaux = DANGER !

Les interventions en hauteur doivent se faire depuis des postes de travail équipés de garde-corps, plinthes et stabilisateurs (P.I.R, échaufaudages...)

 

> Protection collective...

 

 
La priorité doit être donnée à la protection collective (garde-corps, échelles fixe à crinoline…)

> Equipement de Protection Individuelle...

 

 
Le recours à des moyens de protection individuelle (système d’arrêt de chute) est envisagé lorsqu’il y a impossibilité technique de mettre en œuvre des protections collectives.